Remplacer le corps de roue libre de son vélo

Auparavant la roue libre et la cassette d’un vélo ne formaient qu’un seul élément. En cas de remplacement ou de dépannage, il suffisait de démonter et d’installer la cassette. À l’heure actuelle, le corps de roue libre est conçu indépendamment de la cassette. Son démontage et son installation nécessitent de nouvelles astuces et quelques outils.

 

Comprendre le fonctionnement d’un corps de roue libre

 

Pour pouvoir remplacer un corps de roue libre, vous avez à connaître les organes qui lui sont liés. En fait, la roue libre fait office de jonction entre la cassette et le moyeu. La description « libre » revient à dire que le vélo avance et les roues tournent sans que le cycliste ait à pédaler. Le corps de roue libre est bloqué par un dispositif anti-retour à cliquets quand les pédales sont entraînées.

Ces notions de base sur la fonction de la roue d’un vélo sont importantes si vous voulez remplacer le corps de roue libre. En effet, vous aurez à remettre en ordre le fonctionnement de toutes les pièces. Pour éviter toute confusion, la cassette est formée de plusieurs pignons. Et un pignon représente alors une seule vitesse. Plus les étages des cassettes sont grands, plus le vélo peut arborer des dénivellations considérables avec une grande facilité. Plus il y a de pignon, plus le cycliste a de vitesses au choix pour rouler.  

Retirer la cassette et l’ancienne roue libre

Afin de commencer, renversez votre vélo pour qu’il puisse se dresser verticalement. Cela va vous garantir un confort lors de l’intervention en vue de démonter la roue arrière. Pour accéder au corps de roue libre, vous devez retirer la cassette ou le pignon. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un fouet à chaîne afin de bloquer la cassette et d’une clé pour la démonter.  

Une fois que ce premier élément est enlevé, équipez-vous d’un écrou spécial roue libre pour ôter l’attache rapide. Une clé plate ou à molette tournée dans le sens inverse des aiguilles d’une montre va vous permettre de dévisser. Vous devez arriver à le séparer du moyen de la roue du vélo.

Dans certains cas, un bras de levier est nécessaire pour forcer le desserrage. Le fait de pédaler a effectivement renforcé la liaison roue libre/moyeu. Si cela fait longtemps que vous n’avez pas démonté votre roue que vous avez pédalé fort, la désinstallation sera difficile. Il existe dorénavant l’outil « démonte roue libre » pour rendre pratique le remplacement de cet élément. Pour l’utiliser, il suffit d’avoir un étau avec les caractéristiques dimensionnelles adaptées. Sinon, vous pouvez aussi investir dans une « clé double ergots pour roue libre » pour une intervention plus efficace.

Vérifier la compatibilité et l’état des organes 

Dans le cas où vous avez démonté le corps de roue libre pour vérifier son état ou en vue de réaliser un entretien, vous pouvez directement le remettre en place après. S’il s’agit d’un projet de variation de vitesses en changeant uniquement cet organe, il faudra procéder à la vérification de la compatibilité des pièces. Toutes les cassettes ne sont pas conformes à chaque corps de roue libre. Il y a des tolérances dimensionnelles à prendre en compte. En ce qui concerne le moyeu et la roue libre, tous les constructeurs suivent des normes dimensionnelles afin que ceux-ci soient compatibles. Il suffit d’en acheter dans des magasins spécialisés de vélo et équipements.

Après le désassemblage du corps de roue libre, vous pouvez en profiter pour contrôler l’état des cliquets. Si vous jugez la nécessité de remplacement, le bon moment se présente. Si tout est en ordre, n’hésitez pas à donner un coup de chiffon pour nettoyer les différents composants. Tâchez seulement de vous souvenir des dispositions des cliquets et du ressort dans leur logement avant leur désinstallation. Un coup de lubrifiant sera également bénéfique à l’insertion des différentes pièces.

Installer le nouveau corps de roue libre et remonter la cassette

Une fois le système de cliquets en place, positionnez correctement le nouveau corps de roue libre sur l’empreinte fileté du moyeu. Mettez en place les écrous qui viennent avec et donnez un petit coup de serrage pour maintenir le tout. Vous pouvez ensuite remettre l’ancienne ou la nouvelle cassette et fixer peu à peu l’ensemble.

Quant au serrage final entre les différentes pièces, il se déroule quand vous commencerez à pédaler. Par conséquent, vous n’êtes pas obligé de déployer toutes vos forces pour monter de façon fixe la roue libre et l’ensemble.

Bref, le remplacement d’un corps de roue libre relève d’une grande simplicité lorsque l’on dispose des outils adéquats. Vous ne devez pas être tenté par l’usage d’un marteau et d’un burin pour forcer le démontage. Cela ne fera que détériorer vos pièces et le système de montages. Pensez à graisser le filetage afin de simplifier les prochaines interventions.